Venue de 40 élèves de l'Ecole SAinte Anne du Guilvinec,  29 janvier au 2 février 24

40 élèves (niveau CE2 à CM2) de l'Ecole Sainte Anne du Guilvinec ont eu la chance de séjourner pendant une semaine à Sevrier pour faire la connaissance d'un pays de montagne. Ils ont été initiés à la pratique du ski à la Margériaz et à la danse folklorique au cours d'une intervention de l'Echo de nos Montagnes. Ils ont aussi pu visiter la fonderie des cloches Paccard ainsi que les installations d'un fabricant de fromages à Manigod. Pendant tout leur séjour le soleil a brillé et la bonne humeur était de mise.

Ils attendent maintenant que les enfants de Sevrier leur rendent visite au Guilvinec.

-------------------------------------------------------------------------------------------------

Voyage d’une délégation sevriolaine au Guilvinec 20 au 24 septembre 2022

Nous étions 8, dont 4 qui n’ont jamais vu la Bretagne.

Nous avons choisi le train comme moyen de transport, ce qui est un choix assez commode : Départ d’Annecy à 9h30, arrivée à Quimper 18h45, puis prise en charge d’un van de 9 places qui nous permet d’être vers 20h chez Réjane Crouquet, présidente du Comité de Jumelage Sevrier – Le Guilvinec qui nous reçoit chez elle en compagnie de quelques piliers de son association et d’un succulent apéritif dinatoire.

Le lendemain matin, nous nous mettons en route pour Lesconil à quelques kilomètres pour visiter le chantier naval « Le Cœur »  qui a fonctionné entre 1908 et 1973 et où environ 320 bateaux de pêche ont été construits.

 Ce chantier est entretenu par une association dont quelques membres nous expliquent la vie du chantier au cours de son existence et nous initient aux secrets de la construction navale. C’était un grand moment qui nous a permis le mieux comprendre la vie assez misérable de la population d’antan qui était assez sauvagement exploitée par quelques propriétaires d’usines peu respectueux, mais c’était comme cela à l’époque et cela a donné lieu à des grèves, à l’implantation du parti communiste  dans la région, les noms des bateaux construits pendant cette époque en témoignent. D’autres font état du fait que le protestantisme était bien présent dans la région au début du 20° siècle. 

A midi nous rejoignons nos correspondants guilvinistes au restaurant « Poisson d’avril » face à la mer et sous un ciel bleu clair.

 Puis, ce sera la visite de Haliotika, le musée au port où est expliquée la vie de la ville liée à la mer et le travail des pêcheurs. Le Guilvinec est le 2ème port français de pêche artisanale derrière Boulogne. On aurait bien aimé y rester encore plus longtemps, mais vers 16h00 c’est l’heure du début du retour de la flottille de bateaux, qui de façon cadencée rentre au port pour immédiatement décharger les langoustines et poissons de la pêche du jour.

 

A 17h, c’est Monsieur le Maire, Jean-Luc Tanneau, qui nous reçoit à l’Hatelier pour une dégustation de langoustines et de vin blanc. Nous lui remettons à cette occasion le tableau (photo) de Sevrier que le Maire de Sevrier nous avait confié, accompagné d’un message.

 

Voilà une journée bien remplie.

Jeudi matin, nous partons, accompagné de notre « guide » et ami François pour un tour touristique de la région proche :

Phare d’Eckmühl, Notre Dame de Tronoën, Chapelle de Languidou,, le menhir des Droits de l’Homme, l'impressionnante Allée Couverte de Porz Poul'han (Menez Kerriged), Pointe du Raz où nous déjeunons (repas de crêpes). 

Baie des Trépassés, Pont Croix avec son église, puis finalement, de retour au Guilvinec, la chapelle de Trémeur, très bien entretenue et abritant une exposition sur les fontaines de la région.  Annexes (e-monsite.com) 

Vendredi, Dominique et Ulrich se rendent à l’école Sainte Anne Ecole Primaire Privée Sainte-Anne de Le Guilvinec Vie de l'établissement (toutemonecole.fr) que Madame Marie Renaud, la directrice leur fait visiter. 4 classes, de la maternelle au CM2. Tous les 3 ans, une trentaine d’élèves passe une semaine de sports d’hiver près de chez nous, aux Balcons du Lac, ski à la Margériaz. La prochaine venue est programmée pour 2024, qui sera aussi l’année du 20ème anniversaire du jumelage et qui sera célébrée à Sevrier (le 10ème fut fêté au Guilvinec). En attendant, la directrice aimerait bien renouer des contacts avec l’école de Sevrier. 

Puis c’est une croisière gourmande qui nous attend. Départ de Bénodet, navigation sur l’Odet jusqu’à l’entrée de Quimper et retour. C’est un très agréable tour qui permet d’admirer les riches demeures de la bourgeoisie quimpéroise et d’ailleurs.

En soirée, nous sommes invitées par nos amis du Comité de Jumelage Sevrier le Guilvinec à un apéro très dinatoire au manoir de Kergoz, avec des spécialités admirablement préparées par les mains expertes de nos hôtes. Une nouvelle fois, Monsieur le Maire du Guilvinec nous a souhaité une bonne soirée et un bon retour à Sevrier.

Eh oui, une semaine si bien remplie file vite et c’est le samedi matin, après un bref « au revoir » chez Réjane, nous reprenons la route de Quimper où nous avons eu encore le temps de visiter la cathédrale avant de rejoindre Annecy par le train.